Bienvenue > Histoire

D'hier à aujourd'hui

D'abord occupée par les Séquanes (peuple gaulois ancêtre des Francs-Comtois) au premier siècle avant notre ère, puis lieu de passage des Romains, Dortan est évangélisée au VIIe siècle par les moines de Condate (St-Claude).

  • Vue générale avant l'incendie
  • Place du village, vue depuis le parc du château, avant l'incendie
  • Vue générale, depuis la Roche, après l'incendie
  • Vue d'une rue en ruines

 

Au IXe s. apparaissent les comtes de Dortan avec Lambert et Geoffroy de Dortenc. Suivront vingt générations de comtes de la même lignée dont le dernier représentant, Jean-François de Dortenc, qui mourut en 1708.

Pendant cette période comtale, Dortan a été annexée, puis rendue, pour finalement être attribuée à la France en 1613 suite à la signature du Traité de Lyon de 1601. Dortan a même été savoyarde de 1400 à 1600! Les seigneureries d'Uffelle, d'Emondeau et de Bonaz ont été achetées par les comtes de Dortan, de même que celles d'Arbent, de Veyziat et de Mons. Les méfaits du dernier comte de Dortenc ont eu pour principale conséquence la vente du château au conseiller et secrétaire du roi Louis XIV.

Acheté et restauré, le château est inscrit sur l'inventaire des Sites et Monuments Historiques depuis 1997.

Depuis le XIXe s., les tourneries de Dortan travaillent le buis, élevant la commune au rang de capitale du jeu d'échecs. Aujourd'hui, il ne reste qu'une seule usine à fabriquer des échiquiers : l'entreprise Chavet-Chess.

Le XXe s. a été particuliculièrement marquant pour Dortan en raison des deux guerres. La première a peu touché le village, ce qui n'est pas le cas de la seconde. En effet, le 21 juillet 1944, après avoir été pillée, Dortan est entièrement incendiée, à l'exception du château. Malgré les nombreuses pertes humaines et matérielles, la vie a repris. La "cité martyr" a été construite pour héberger les dortanais(es) et les commerces. Au cours d'un voyage dans notre région, le président de l'époque, Vincent Auriol, a décoré les familles des victimes de la médaille de la reconnaissance française.

Aujourd'hui, le village s'est agrandi et s'organise autour de la place.

Au 1er janvier 2017, on dénombre 1 902 habitants.

 

 

Aricia - Le spécialiste internet du Jura

site créé avec Agestis , système de gestion de contenu